Warning: file_exists() [function.file-exists]: Unable to access /mnt/147/sda/5/d/bestofcine/phpmv2/libs/Html/QuickForm/Rule/style.css.php in /mnt/162/sda/5/d/bestofcine/skin/bnr/skin.php(1) : eval()'d code on line 1

bestofcine.free.fr

BESTOFCINE le meilleur du cinéma

Vendredi 15 décembre 2017

Accueil

Nouvelles

Photos

Téléchargement

Liens

Forum

Télévision

Rss

 

Admin

Calendrier

<< Décembre  2017 >>
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
27 28 29 30 01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Météo

Aujourd'hui

Département

Météo Consult

INTEGRALE TCM 05/09 - BORIS KARLOFF

Boris Karloff Boris Karloff



En mai 2009, tous les soirs autour de minuit et un best of les dimanches dès 20 :45 d'une intégrale de 24 films consacrée à Boris Karloff , « figure » du cinéma Hollywoodien.



Issu d’une famille aisée, Boris Karloff, de son vrai nom William Henry Pratt étudie à l’université de Londres.
Destiné à s’impliquer dans le milieu politique, et plus précisément dans la diplomatie, il décide contre toute attente de relier le Canada afin de devenir fermier ! Il a alors 22 ans. Suivant parallèlement des cours de comédie, l’envie de devenir acteur naît peu à peu. Il apparaît à l’écran en 1916 comme figurant dans The Dumb Girl of Portici. Afin d’empêcher l’embarras à sa famille, il adopte alors le nom de Boris Karloff.

L’homme, qui commence à s’ennuyer, envisage de se consacrer au théâtre. C’est à ce moment-là qu’Universal lui propose un contrat en temps qu’extra où, dans divers films muets, il parvient à imposer son charisme et ses traits torturés. En 1929, il obtient son premier rôle parlant, dans Unholy Night. Mais c’est deux ans plus tard, lorsqu’il accepte le rôle du monstre dans Frankenstein de James Whale, qu’il acquiert la notoriété et inscrit son nom de scène dans l’histoire du cinéma.

L’interprétation de Karloff, basée sur son physique hors norme, de monstre torturé, déchiré entre romantisme, beauté et profondeur, reste encore un modèle éclipsant toutes les autres prestations, auxquelles se sont pourtant livrés des acteurs tels que Christopher Lee ou Robert De Niro. A l’aide des effets de maquillage signés Jack P. Pierce, Karloff trouve là le rôle de sa vie (bien qu’il ne fut pas directement mentionné au générique, où le rôle de la créature fut déclaré joué par “Le Monstre”). Universal trouve chez l’acteur le fleuron de sa période glorieuse du cinéma fantastique des années 30 et lui propose un contrat de sept ans.

Il incarne alors le célèbre monstre dans La Fiancée de Frankenstein en 1935 puis dans Le Fils de Frankenstein tourné en 1939 par Rowland W. Lee. Il devient, avec Bela Lugosi, une star de l’épouvante abonnée aux figures maléfiques… (une momie revenue à la vie dans La Momie de Karl Freund et un savant fou dans Le Chat noir d’Edgar Ulmer). Parallèlement, Boris Karloff monte régulièrement sur les planches, notamment dans Arsenic et vieilles dentelles qui sera porté à l’écran par Frank Capra en 1944. Acteur dans des séries B au cours des années 1960, Boris Karloff apparaît pour la dernière fois sur grand écran en 1968 dans Targets de Peter Bogdanovich, dans son propre rôle.

Dans l’esprit des cinéphiles, son visage restera, à jamais, associé à la créature du roman de Mary Shelley.

Frankenstein
(Frankenstein, 1931) de James Whale
Avec Boris Karloff, Colin Clive, Mae Clarke, John Boles

La Fiancée de Frankenstein
(Bride of Frankenstein,1935) de James Whale
Avec Boris Karloff, Colin Clive, Valerie Hobson

La Momie
(The Mummy, 1932) de Karl Freund
Avec Boris Karloff, Zita Johann, David Manners, Arthur Byron

Le Chat Noir
(The Black Cat, 1934) de Edgar G. Ulmer
Avec : Boris Karloff, Bela Lugosi, David Manners, Julie Bishop

Le Mort qui Marche
(The Walking Dead, 1936) de Michael Curtiz

Frankenstein - 1970
(Frankenstein – 1970, 1958) de Howard W. Koch – Version remasterisée

Minuit sur le Grand Canal
(The Venetian Affair, 1967) de Jerry Thorpe

Deux Nigauds contre le Dr Jekyll et Mr Hyde
(Abbott and Costello meet Jekyl/Hyde, 1953) de Charles Lamont

Le Mystère du Château Noir
(The Black Castle, 1952) de Nathan Juran

Deux Nigauds chez les Tueurs
(Abbott and Costello meet the Killer ,1949) de Charles Barton

Le Sang de la Terre
(Tap Roots, 1948) de George Marshall

Les Conquérants du Nouveau Monde
(Unconquered, 1947) de Cecil B. DeMille,

L'Ile de Diable
(Devil’s Island, 1940) de William Clemens

British Intelligence Service
(British Intelligence, 1940) de Terry O. Morse,

Vendredi 13
(Black Friday, 1940) de Arthur Lubin

Le Fils de Frankenstein
(Son of Frankenstein, 1939) de Rowland V. Lee

La Tour de Londres
(Tower of London, 1939) de Rowland V. Lee – Version remasterisée

The Invisible Menace
(The Invisible Menace, 1938) de John Farrow
Avec Boris Karloff, Regis Toomey, Marie Wilson

A l'Est de Shanghai
(West of Shanghai, 1937) de John Farrow

Le Corbeau
(The Raven, 1935) de Lew Landers

Le Masque d'Or
(The Mask of Fu Manchu, 1932) de Charles Brabin – Version remasterisée

Le Génie Fou
(The Mad Genius, 1931) de Michael Curtiz

I Like Your Nerve
(I Like your Nerve, 1931) de William C. McGann

The Sea Bat
(The Sea Bat, 1930) de Lionel Barrymore et Wesley Ruggles

Imprimer la page  Imprimer la page

Dernière modification le : 02/05/2009 @ 23:40
Catégorie : Aucune

Infos site

Webmaster :
BENYAYER Laurent

Envoyer un message

Ce site est compatible avec les navigateurs de version 5 minimum.

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978) en écrivant au webmaster.

Déjà 589352 visiteurs

Recherche

Google

Sur le web

Sur ce site

Haut

Site créé avec Phortail 2.0.5
PHP version 4.4.3-dev

Page générée en 0,048 secondes