Warning: file_exists() [function.file-exists]: Unable to access /mnt/147/sda/5/d/bestofcine/phpmv2/libs/Html/QuickForm/Rule/style.css.php in /mnt/162/sda/5/d/bestofcine/skin/bnr/skin.php(1) : eval()'d code on line 1

bestofcine.free.fr

BESTOFCINE le meilleur du cinéma

Mercredi 26 juillet 2017

Accueil

Nouvelles

Photos

Téléchargement

Liens

Forum

Télévision

Rss

 

Admin

Calendrier

<< Juillet  2017 >>
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
26 27 28 29 30 01 02
03 04 05 06 07 08 09
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 01 02 03 04 05 06

Météo

Aujourd'hui

Département

Météo Consult

AUDREY HEPBURN - BIOGRAPHIE

Audrey Hepburn (née Audrey Kathleen Ruston le 4 mai 1929 à Ixelles, Belgique – 20 janvier 1993 à Tolochenaz, Suisse)

Naissance et enfance
Audrey Hepburn est la fille unique de Joseph Anthony Ruston, un riche banquier anglo-irlandais, et de la baronne Ella van Heemstra, une aristocrate issue d’une importante famille politique néerlandaise descendant des rois de France et d’Angleterre. Audrey a deux demi-frères, les jonkheers Alexander et Ian Quarles van Ufford, issus d’un premier mariage de sa mère avec un aristocrate hollandais.

Après que son père les eut abandonnées (un événement qui restera une profonde blessure et influencera sa vie et ses valeurs), Audrey et sa mère déménagent à Londres où la jeune fille fréquente une école privée dispensant une éducation victorienne très stricte. En 1935, après le divorce de Joseph et d’Ella, Audrey et sa mère retournent aux Pays-Bas et s’installent à Arnhem (le grand-père d’Audrey, le baron Aarnoud van Heemstra, fut maire d’Arnhem de 1910 à 1920 et gouverneur du Suriname de 1921 à 1928).

Adolescence et Seconde Guerre mondiale
En 1939, la guerre éclate et les troupes allemandes envahissent la Hollande. Pour éviter que son nom à consonance anglaise n’attire l’attention des occupants, sa mère lui fait adopter le nom d'Edda van Heemstra, allant jusqu’à modifier ses papiers. En effet, pendant la guerre, être britannique dans une Hollande occupée par les forces allemandes pouvait conduire à l’emprisonnement, voire à la déportation. Mais pour autant, ce pseudonyme ne sera jamais son véritable nom.

C’est pendant cette période de guerre qu’Audrey vit ses premières années consacrées au spectacle. Si, dès onze ans, on l’aurait chargée de porter des messages pour la résistance, elle suit aussi des cours de danse classique. Lors de ces années difficiles, où Arnhem est ravagée pendant l'Opération Market Garden, les restrictions et la famine de l’hiver 1944 altèrent sa santé, la faisant souffrir de dépression et de malnutrition. Mais dès qu’elle est capable de se produire sur scène, c’est pour récolter des fonds pour la résistance hollandaise.

Débuts au cinéma

Après la guerre, le père d’Audrey trouve des documents anciens au sujet de ses ancêtres, qui portaient autrefois le nom Hepburn. Ainsi, il fait changer officiellement son nom et celui de sa fille, respectivement en Joseph Anthony Hepburn-Ruston et Audrey Kathleen Hepburn-Ruston.

Audrey et sa mère déménagent à Londres, où la jeune femme étudie et travaille comme mannequin. En 1951, elle commence à décrocher quelques rôles mineurs dans de petits films, en tant qu'Audrey Hepburn. Puis, remarquée par Colette sur le tournage de Nous irons à Monte-Carlo, elle est choisie pour interpréter à Broadway le rôle principal de la pièce de celle-ci, Gigi.

En 1953, on lui offre son premier grand rôle au cinéma dans la comédie romantique Vacances romaines, aux côtés de Gregory Peck, film pour lequel elle obtient l’Oscar de la meilleure actrice. Sa carrière est enfin lancée. Dès lors, elle ne cessera de tourner avec certains des plus grands acteurs Hollywoodiens tels que Humphrey Bogart (Sabrina, 1954), William Holden (Sabrina, 1954 et Deux Têtes folles, 1964), Henry Fonda (Guerre et paix, 1956), Fred Astaire (Drôle de frimousse, 1957), Gary Cooper (Ariane, 1957), Anthony Perkins (Vertes Demeures, 1959), George Peppard (Diamants sur canapé, 1961), Cary Grant (Charade, 1963), Peter O'Toole (Comment voler un million de dollars, 1966), Albert Finney (Voyage à deux, 1967) ou Sean Connery (La Rose et la flèche, 1976).

Mariages et enfants
Dans les années 1950, Audrey est fiancée à l’industriel James Hanson. Après avoir prévu la date de la cérémonie et avoir acheté sa robe de mariée, elle annule le mariage pour pouvoir se consacrer à sa carrière.

Le 25 septembre 1954, Audrey épouse l’acteur et réalisateur américain Mel Ferrer, rencontré lors d’une soirée organisée par Gregory Peck. Tous deux auront un fils, Sean Hepburn Ferrer, né en 1960. En 1968, après quatorze ans de vie commune, ils décident de divorcer, notamment à cause des relations que Mel entretient avec d’autres femmes et de la romance qu’Audrey a vécue avec Albert Finney.

Le 18 janvier 1969, Audrey se marie avec un psychologue italien, le Dr. Andrea Dotti, rencontré lors d’une croisière. Tous deux auront un fils, Luca Dotti, né en 1970. En 1982, ils divorceront également, à cause des liaisons d’Andrea avec des femmes beaucoup plus jeunes.

À la fin de son mariage avec Andrea, Audrey rencontre l’acteur néerlandais Robert Wolders. Tous deux vivront ensemble jusqu’à la mort d’Audrey. Les années passées avec Robert seront, pour elle, les plus belles de sa vie.

Travail pour l'Unicef et décès
Dans son action au côté de l’Unicef à partir de 1988 en tant qu’ambassadrice spéciale pour l’Afrique et l’Amérique latine, elle effectue une cinquantaine de voyages d’étude au Soudan, au Salvador, au Honduras, au Mexique, au Venezuela, en Équateur, au Bangladesh, au Viêt Nam, en Thaïlande, en Éthiopie, en Érythrée et en Somalie, jusqu’en 1992.

À la fin de 1992, Audrey commence à avoir des douleurs à l’estomac. Elle pense tout d’abord qu’il s’agit d’un virus contracté en Afrique, mais c’est en fait un cancer du côlon. Pendant les quelques mois qui lui restent à vivre, Audrey vit paisiblement avec ses proches, profitant de chaque instant passé avec ceux qu’elle aime.

Elle décède le 20 janvier 1993 à Tolochenaz, dans le canton de Vaud, en Suisse, où elle est enterrée.

Sources : Wikipedia

Imprimer la page  Imprimer la page

Dernière modification le : 09/06/2007 @ 09:49
Catégorie : Aucune

Infos site

Webmaster :
BENYAYER Laurent

Envoyer un message

Ce site est compatible avec les navigateurs de version 5 minimum.

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978) en écrivant au webmaster.

Déjà 577150 visiteurs

Recherche

Google

Sur le web

Sur ce site

Haut

Site créé avec Phortail 2.0.5
PHP version 4.4.3-dev

Page générée en 0,105 secondes