Warning: file_exists() [function.file-exists]: Unable to access /mnt/147/sda/5/d/bestofcine/phpmv2/libs/Html/QuickForm/Rule/style.css.php in /mnt/162/sda/5/d/bestofcine/skin/bnr/skin.php(1) : eval()'d code on line 1

bestofcine.free.fr

BESTOFCINE le meilleur du cinéma

Mercredi 18 octobre 2017

Accueil

Nouvelles

Photos

Téléchargement

Liens

Forum

Télévision

Rss

 

Admin

Calendrier

<< Octobre  2017 >>
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
25 26 27 28 29 30 01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 01 02 03 04 05

Météo

Aujourd'hui

Département

Météo Consult

CESARS 2007

32 ème cérémonie
Président : Claude Brasseur
Maîtresse de cérémonie : Valérie Lemercier

PALMARES
Espoir masculin : Malik Zidi (Les amitiés maléfiques)
Court métrage : "Fais de beaux rêves" de Marilyn Canto (primé à Clermont Ferrand)
Premier film : "Je vous trouve très beau "(Isabelle Mergault)
Musique : M pour "Ne le dis à personne"
Adaptation : Pascale Ferran, Roger Bohbot, Pierre Trividic pour Lady Chatterley
César d'honneur : Jude Law
Espoir féminin : Mélanie Laurent (Je vais bien, ne t'en fais pas)
Décor : Maamar Ech Cheikh pour OSS 117, Le Caire nid d'espions
Son : François Musy, Gabriel Hafner pour Quand j'étais chanteur
Costumes : Marie-Claude Altot pour Lady Chatterley
Second rôle masculin : Kad Merad (Je vais bien, ne t'en fais pas.)
Film étranger : Little miss sunshine
Hommage à Gérard Oury
Documentaire : Dans la peau de Jacques Chirac (Michel Royer, Karl Zéro)
Second rôle féminin : Valérie Lemercier (Fauteuils d'orchestre)
Scénario : Indigènes (Rachid Bouchareb, Olivier Lorelle)
Photo : Julien Hirsch pour Lady Chatterley
Montage : Hervé De Luze pour Ne le dis à personne
Réalisateur : Guillaume Canet (Ne le dis à personne)
César d'honneur : Marlène Jobert
Acteur : François Cluzet (Ne le dis à personne)
Actrice : Marina Hands (Lady Chatterley)
Film : Lady Chatterley (Pascale Ferran)

La grande fête du cinéma français 2007, même si la cérémonie est un poil mieux que celle de l'année dernière, aura déroulé la même litanie de remerciements, de longueurs avec quelques rares moments drôles (parodies de scènes de films célébres avec Thierry Lhermitte et Valérie Lemercier, SAV d'Omar et Fred, remerciements de Kad Merad) ou émouvants (hommage à Gérard Oury avec la danse de Rabby Jacob et l'émotion de Michèle Morgan).
La profession du cinéma, en fait les membres de l'académie des arts et techniques du cinéma, ont choisi de plébisciter un film d'auteur LADY CHATTERLAY (avec 5 Césars Adaptation, photo, costumes, film, actrice) , qui a réussi malgré sa maigre combinaison de salles, a rassemblé 200 000 entrées. Le film, très soutenu par la presse, a d'ailleurs obtenu le prix Louis Delluc. Nul doute que cela
va relancer son exploitation en salles, des copies supplémentaires du film seront rajoutées.
L'autre grand vainqueur de la soirée, "NE LE DIS A PERSONNE" sorti le même jour que "LADY CHATTERLAY" a récolté 4 césars sur ses 9 nominations (Musique, Montage, Réalisateur, Acteur). Le film avait réconcilié le public (3 500 000 entrées) et la critique.
Il reste des miettes pour les autres.
Juste derrière le deux grands vainqueurs, avec 2 césars le film "JE VAIS BIEN , NE T'EN FAIS PAS" est récompensé pour les meilleurs seconds rôles masculin et féminin.
Rayon comédies ayant rencontrées leur public, on se donne bonne conscience en récompensant d'un césar chacun "JE VOUS TROUVE TRES BEAU" et "OSS 117, LE CAIRE NID D'ESPIONS".
Enfin, il reste quatre films ayant reçus un césar chacun : "INDIGENES" (grand perdant de la soirée avec 9 nominations pour un césar à l'arrivée), "QUAND J"ETAIS CHANTEUR", "DANS LA PEAU DE JACQUES CHIRAC" et "FAUTEUILS D'ORCHESTRE".
Sur 17 prix possibles, deux films à eux seuls emportent plus de la moitié des prix. C'est totalement aberrant et cela ne reflète en rien la diversité et la qualité des autres films français sortis en 2006.
Comme d'habitude, quand un film sort du lot, il remporte tous les prix. Le summum ayant été atteint l'année dernière avec la razzia opérée par "DE BATTRE MON COEUR S'EST ARRETE".
On retiendra aussi de cette cérémonie la mauvaise prestation du président de la soirée Claude Brasseur, à côté de la plaque dans son discours d'ouverture et dans la remise du césar d'honneur.
Quel constraste de classe et de charme quand on voit l'acteur américain honoré : JUDE LAW comparé à Vincent LINDON, pour une piètre remise de césars, avec un costume des plus ringards, rapiécé au coude !!
Les Césars ne rivaliseront décidément jamais avec les Oscars.
Que dire de Jeanne MOREAU qui ferait mieux de se taire ou de dire des choses plus essentielles que de sortir des vacheries inutiles vis a vis d'une autre jeune actrice remettante de prix et au demeurant charmante Bérénice Béjo même si son discours n'était peut-être pas bon.
Enfin, on aura eu du plaisir à voir enfin honorée Marlène JOBERT dont le résumé en trois minutes de sa carrière aura bien montrée l'essentiel de sa carrière et les films qu'elle a tournés avec de grands cinéastes : Godard, Pialat, Lelouch, De Broca, René Clément.

VIDEOS


Parodie la gifle avec Isabelle adjani par Valérie Lemercier


Le S.A.V. des Césars


Meilleur film étranger & Rabbi Jacob


Césars 2007 - L'entrée de Valérie Lemercier


Mélanie Laurent pour la remise de son César

PHOTOS


Jude Law césar d'honneur






Marlène Jobert césar d'honneur


Marlène Jobert et CLaude Brasseur


Pascale Ferran meilleur film


Marina Hands meilleure actrice


Mélanie Laurent meilleur espoir féminin


Mélanie Laurent meilleur espoir féminin


Kad Merad meilleur second rôle


Guillaume Canet meilleur réalisateur


François Cluzet meilleur acteur


Marilyn Canto meilleur court-métrage


Karl Zero meilleur documentaire


Hilary swank qui a remis le césar du meilleur film étranger


Bérénice Béjo qui a remis le césar des meilleurs costumes


Bérénice Béjo


Cécile De France, enceinte, deux fois nommée meilleure actrice


Imprimer la page  Imprimer la page

Dernière modification le : 01/04/2007 @ 23:06
Catégorie : Aucune

Infos site

Webmaster :
BENYAYER Laurent

Envoyer un message

Ce site est compatible avec les navigateurs de version 5 minimum.

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art. 34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978) en écrivant au webmaster.

Déjà 583373 visiteurs

Recherche

Google

Sur le web

Sur ce site

Haut

Site créé avec Phortail 2.0.5
PHP version 4.4.3-dev

Page générée en 0,086 secondes